Carnet de bord : Vivat la danse
Vivat la danse 21ème édition du 25 janvier au 3 février 2018

Transaction

Le grand quizz du Carnet de bord

Chant de bataille

2 février par Madeline Wood
J’ai vu un soldat mort. Des civils agonisants qu’on trainait au sol. Deux hommes qui récitaient un texte, je crois qu’ils étaient fous. Les corps se mirent à gémir comme s’ils revivaient les souffrances qu’on leur avait infligées. Cris puis silences. Quand certains tentaient de se relever d’autres s’effondraient encore. Crissements et complaintes. Le ciel craquait parfois. Une femme fut portée sur un lit de fortune, elle chantait, ou pleurait, je ne sais plus vraiment. J’ai cru un instant que c’était (...) Lire la suite

Transaction

2 février par Alexis Costeux
J’entends l’obscurité La respiration de la chair Le craquement du bois La violence du silence. Les corps s’étirent, s’étendent et se soulèvent. Soulèvement de la chair, d’un carnaval désenchanté où le son des poulies résonnent dans l’écho de vos corps. Étendus. Et votre danse épuisante au ton grave a le chant et la complainte des matières. Épuisés. "Souviens toi d’où tu es tombé" crient les décombres, Le (...) Lire la suite

Chagrin de danse

1er février par Pauline Civard
La pièce Déplacement de Mithkal Alzghair avait été mon coup de cœur de "Vivat la danse 2017". Je me souviens du regard noir et incandescent de son interprète principal. J’étais complètement hypnotisée par son état de transe. Je fige dans mon esprit l’image de cette boucle dansée folklorique par trois hommes torse-nus, en rangers, faisant vibrer le sol en écrasant d’un pas lourd une veste militaire. Vu dans une salle à petite jauge, le spectacle créait une intimité immédiate avec le public ; j’étais (...) Lire la suite

Remix - Transaction

1er février par Rocio Ortega