Carnet de bord - Vivat la danse !

Madeline Wood

Marwan

29 janvier par Madeline Wood

Bonjour Marwan,

J’espère que vous allez bien avec Maha, où êtes-vous en ce moment ?

J’ai vu une sortie de résidence pendant le Vivat la Danse ! à Armentières, « Faire le monstre » de Julie Gouju, son spectacle s’inspire des Bacchantes d’Euripide. Dans sa présentation, elle a commencé par une question, que je te pose donc car je sais que tu es un expert : Pourquoi s’intéresser à une tragédie aujourd’hui ?

Puis : La tragédie est-elle toujours un sacrifice ? Qui serait le...

Lire la suite

Les tomates

Geoffrey, sa réponse

28 janvier par Madeline Wood

Chère Mado,

Où suis-je ? Où vais-je ? Ici, là-bas, ailleurs, une chose est certaine #distanceisinthemind

Au début du XXe siècle, Ruth Saint-Denis s’inspire encore des danses de celles qu’on appelle les nautch girls : le terme désigne non seulement les danseuses de temple mais aussi ces femmes « vilaines » (naughty) qui sont, autrement dit, les femmes de petite vertu, les prostituées. Il y a dans les danses que crée Ruth Saint-Denis une dimension folklorique, une représentation...

Lire la suite

Geoffrey

28 janvier par Madeline Wood

Coucou ma loute, comment tu vas ? Où es tu, ici ou là-bas ?

Je bosse au Vivat la danse ! et j’ai vu un spectacle vendredi qui m’a fait penser à toi et Aksalab. Ça s’appelait « Incenses » de Anne Collod. Elle travaille notamment avec Shantala Shivalingappa (tu la connais peut-être ? experte en Kuchipudi et Baratha Natyam) dans sa pièce pour interroger l’œuvre de Ruth Saint-Denis et Ted Shawn. Perso, je ne les connaissais pas alors qu’ils sont les précurseurs de la danse...

Lire la suite